LES OUTILS DE MEDIATIONS

Ici, la collection Pardi! Partage 2016.
Vous y trouverez des propositions en médiation et projets de territoire. La liste n’est pas exhaustive car nous continuons d’inventer à chaque escale. Il est bien entendu que ces projets s’adaptent et que le mieux reste de nous contacter.

teaser

Stage de création

Devenir acteur de son stage dans une expérience de création collective.
Le cirque, un outil d’expression …
Être sur scène, c’est quoi ?

L’expérience de la scène provoque timidité et jugements, s’approprier cette espace demande du temps et de la confiance. Une approche douce et ludique permet de désacraliser le plateau, de s’exprimer soi-même, se dévoiler et provoque un lâcher prise.

Travail de plateau
Nous favorisons le travail de chœur et d’écoute (de soi et des autres), ainsi que la recherche d’expression individuelle et collective. Le groupe crée ensemble composant avec les singularité de chacun. Nous apprenons ensemble de nouvelles règles, celles du plateau.

Temps de discussion
Des temps de paroles quotidiens accompagnent le temps du plateau afin de saisir le contrat implicite qui existent entre les artistes et entre le public et les artistes.

Différents outils à notre disposition
D’un travail corporel à un travail d’écriture et d’appréhension de notre environnement, les outils utilisés dépassent les agrès traditionnels du cirque pour une écriture contemporaine.

atelier de cirque

Ateliers de cirque

L’apprentissage des techniques de cirque est une recherche de ses propres limites, apprendre à se faire confiance et à se dépasser.
Les ateliers s’adressent à tous de l’initiation aux professionnels.

Les participants pourront découvrir plusieurs disciplines de Cirque d’une manière ludique et sécurisé, par la mise en confiance, la préparation physique, la décontraction, la prise de conscience de son corps dans l’espace, les assouplissements et la recherche de l’équilibre.

Les ateliers sont menés par deux intervenants et peuvent accueillir 15 personnes en proposant deux disciplines différentes. D’une durée adaptable en fonction de l’âge, du niveau et du nombre de participants nous envisageons de proposer deux disciplines par atelier. Le temps minimum d’un atelier est de deux heures. Moment de partage avant tout, les intervenants sont attentifs aux rythmes de chacun.
 
Quatre temps pour un atelier :
– Un échauffement collectif par des jeux.
– Préparation physique ; musculation et souplesse.
– Apprentissage de la technique circassienne.
– Temps final commun, étirements et relaxation.

jeu piste

Jeu de piste

Imaginez une piste de Cirque, un jeu plein de rebondissements, des personnages qui vous surprennent au détour du campement… Un parcours ludique et éducatif adapté aux petits à partir de 5 ans jusqu’aux grands de 16 ans.

Le musicien qui joue de la musique pour ses poissons, l’artiste qui ne descend plus de sa corde, l’équilibriste qui joue de la meuleuse, la mère extraordinaire qui fait des  crêpes en chantant dans sa caravane, le régisseur qui rejoint le mat du chapiteau en funambule sur son fil, et bien d’autres personnages…Les enfants partent à la découverte ce lieu intriguant qu’est le chapiteau, passent derrière les  rideaux  du  spectacle,  dans  les  caravanes,  à  l’atelier  et  questionnent  ces  curieux personnages. Ils rebondissent de questions en questions jusqu’au grand final.

accueil sous chapiteau

Accueil sous chapiteau

Le chapiteau ouvre ses toiles pour accueillir des évènements, des expositions, des démonstrations de sérigraphie… On ouvre le bal avec les voisins du moment…

Programmateur n’est pas notre métier. Nous souhaitons pourtant accueillir ponctuellement les voisins de passage et faire profiter du chapiteau comme salle de spectacle. Un réseau aux sensibilité artistiques proche se constitue, l’occasion d’échanger avec les artistes  et de montrer aux publics diverses propositions.

discussions en action

Discussion en action

On  sort  souvent  d’un  spectacle  avec  des  questions  en  tête.  On  regard  souvent  les campement  de  loin  avec  beaucoup  de  curiosité. On  vous  propose  alors  de  se rencontrer pour en parler.

Bords de scène, discussions avec les artistes sur les aspects techniques et/ou artistiques, rencontre  avec  la  scénographe…  Dans  un  cirque  itinérant,  ce  ne  sont  pas  les  sujets  de discussions  qui  manquent.  Nous  recevons  écoles,  étudiants  en  arts  et  architectures, lycéens…  pour  venir  échanger  sous  le  chapiteau  ou  au  milieu  du  campement.  Ces discussions s’accompagne souvent de visites.